Musique, Musique électronique, Rap - Hip Hop

Hologram Lo’ : Jeep

22 juillet 2016

J’avais parlé il y a peu de vous faire découvrir un artiste français que j’apprécie beaucoup : Hologram Lo’. Si vous suivez le blog vous savez que j’aime beaucoup le beatmaking et notamment la scène française underground ou pas. Même si il n’a pas la même notoriété que les grands noms de la scène comme Guts ou la Fine Équipe, Hologram Lo est loin d’être un inconnu. Il est en effet le beatmaker qui se cache le groupe de rap 1995 dont fait notamment parti Nekfeu. Continuer à lire…

Divers

Billet d’humeur du 15 juillet 2016

15 juillet 2016
nice

Hier c’était le 14 juillet, 227 ans que la France a officiellement dit tchao à la monarchie, embrassant ainsi les principes de liberté, d’égalité et de fraternité qui nous sont si chers. Même si je ne suis pas un grand fan des défilés j’avoue apprécier le passage des forces aériennes et la représentation exceptionnelle cette année des Australiens et des Néo-Zélandais. Au moment d’aller me coucher, je li vaguement qu’il y a eu un « accident » à Nice et très naïvement je rejoins les bras de Morphée accompagné du dernier album de Hologram Lo’ que je souhaite d’ailleurs vous faire découvrir.

Et puis le soleil me réveille ce matin vers 7h et en regardant mon téléphone (rituel matinal) je me rends compte que ce n’était pas un simple accident… Alors que nous sortons d’une manifestation sportive majeure qui n’a finalement été marquée que par la bêtise de certains supporters et pas par celle des fondamentalistes, voilà que nous retrouvons le goût amer des attentats sur notre territoire.

Terrible nouvelle donc, mais en lisant un peu les réseaux sociaux devant mon bol (deuxième rituel matinal), je comprends que la journée risque d’être très longue… Mes fils d’actualité sont remplis de « foutons-les dehors », « au bûcher », « bravo Hollande » et j’en passe. Aie aie aie, il y a encore une semaine on sacralisait encore notre équipe de foot, symbole multiculturel, la veille nous étions quelques cinq millions à fêter la révolution et en moins de 24 heures on se retrouve finalement au moins aussi cons que ceux que nous voulons combattre.

Réveil bien compliqué donc en voyant les réactions de mes contacts Facebook qui sont d’ailleurs nombreux à insulter France Télévision pour ses images jugées « déplacées ». Choquantes probablement, mais je crois savoir qu’aucune loi ne nous oblige à allumer notre télé, qui plus est en pleine nuit. Aujourd’hui quand un attardé remplit les sous-vêtements d’un autre attardé de pâtes à la télé on lui offre des millions, quand un pourri fustige des ethnies pour vendre son bouquin à la radio on le rappelle à peine à l’ordre, mais quand des journalistes font une faute professionnelle en diffusant les mauvaises images dans un moment qui est aussi dur à gérer, on les insulte tout en partageant massivement ces mêmes images autour de nous…

Et puis arrive le moment où je déconnecte pour quelques heures lorsque je vois les gens fiers d’avoir trouvé le profil Facebook du fada qui vient de tuer 84 personnes, et qui en profite pour partager sa photo histoire de lui faire un peu de pub… On gagne des likes sur la photo d’un meurtrier malade mental, c’est du solide. Et c’est sans compter nos politiques qui ont complètement gommé le terme « unité nationale » de leur langage, comment voulez-vous que nous suivions l’exemple…

Bref, on commence à être hélas habitué à ces mauvaises nouvelles, mais malgré ça on réagit comme des idiots. Nos arrières grands parents ont vécu avec la réalité de l’occupation, nous vivons en ce moment avec la réalité du 21 ième siècle qu’est le terrorisme. Ce n’est pas en prônant la fracture nationale et la révolte que les choses s’arrangeront, car pour moi ce n’est qu’en se mobilisant intelligemment ensemble que nous arriverons à éradiquer peu à peu ces horreurs.

Donc mes amis, bougez, riez, mangez et buvez, car apparemment il n’y a que ça qui les fait chier.

Musique, Musique électronique

Début de semaine avec Lit Up le nouvel EP de Jean Tonique

11 juillet 2016

Bonjour à tous,

Comme vous l’avez remarqué, le blog n’était pas très actif depuis un moment à cause d’un emploi du temps très serré. Mais je compte rapidement rectifié le tir !

Pour attaquer la semaine je vous propose d’écouter le dernier EP de Jean Tonique. Le jeune DJ parisien du label Partyfine (label de Yuksek entre autres), vient de sortir deux titres parfait pour l’été, en gardant toujours une inspiration très funk qui rappelle d’autres artistes français adeptes du style tel que Breakbot ou Etienne de Crecy.

Si vous aimez je vous encourage à écouter son album « You » sorti l’an dernier et à faire vivre cet artiste très sympa en achetant ses titres.

A bientôt et bon début de semaine !

Musique

Retro 2015 et ce qui nous attend pour 2016

2 janvier 2016
2016

Voilà que l’année 2016 commence doucement, le temps de se remettre des fêtes de fin d’année et de vous souhaiter la meilleure pour cette nouvelle année, la santé, l’amour, la réussite et tutti quanti !

Je vous propose aujourd’hui un petit article retro 2015 sur mes albums favoris ainsi qu’un rapide aperçu de ce qui arrive en 2016.

2015 c’était…

Comment ne pas évoquer 2015 sans rapidement parlé des artistes qui nous ont quittés? BB King le roi du blues, Allen Toussaint légende de la Nouvelle Orléans, Ben E Kin l’interprète de Stand by Me, Guy Béart notre poète national et bien sûr l’emblématique Lemmy Kilmister il y a quelques jours encore… Autant de noms qui resteront gravés dans l’histoire de la musique et qui nous manqueront beaucoup.

Mais 2015 c’était aussi des bonnes choses avec beaucoup de bons albums à écouter. À côté des grosses productions on a ainsi eu l’occasion de voir les petits artistes prendre une place de plus en plus importante dans l’industrie du disque et 2015 fut surtout l’une des années les plus importantes pour le hip-hop avec une cuvée exceptionnelle d’albums.

Voilà une rapide sélection de mes albums favoris de l’année passée.

retro-albums-2015

Kendrick Lamar – To pimp a butterfly : Un des gros albums hip hop dont je parlais, dans la digne continuité des précédents opus.

Jamie XX – In Colour : Un très bel album electro chill, qu’on écoute à peu près n’importe où très facilement.

Tame Impala – Currents : Unanimement adoubé par la critique comme l’un des albums de l’année, un son pop psychédélique qui rappelle furieusement les mythiques pink floyd.

Superpoze – Opening et Thylacine – Transsiberian : Deux albums electro cocorico, très posés et fruits d’un super boulot de la part de deux artistes qui gagnent à être plus connus.

Joey Badass – B4Da$$ : Mon coup de coeur hip hop de l’année, à retrouver dans cet article. 

St Germain – Real Blues : unique tout simplement, mais vous l’avez surement compris si vous avez lu ma « critique » complète.

Kamashi Washington – The Epic : Un artiste dont j’ai peu parlé, mais qui a pourtant sorti l’un des plus beaux albums de 2015.

Octave Minds – Octave Minds : L’album est sorti fin 2014 ok mais le succès de ce duo unique s’est développé l’année suivante.

Ratatat – Magnifique : On attendait beaucoup du retour de ce groupe : et bien c’est gagné pour ma part !

The Chemical Brothers – Born in the echoes : Un autre retour gagnant pour un groupe anglais qui restera mythique.

Madeon – The Adventure : Un nouveau produit électro 100% français qui ne cesse de faire preuve de son talent du haut de ses 20 ans.

Grimes – Art Angels : Déjà beaucoup plus WTF mais reconnu comme l’un des meilleurs albums de 2015, un projet vraiment intéressant.

Mbongwana Star – From Kinshasa : Idem, un concept unique qu’il faut vraiment écouter pour en saisir toute la subtilité.

Nekfeu – Feu : L’album phare de 2015 en France, dont j’ai déjà largement parlé dans un article.

Nicolas Godin – Contrepoint : Le retour sur la scène musicale d’un membre du duo AIR, à découvrir ici.

Mais aussi : Action Bronson, Drake, Bjork, Lana del Rey, The Avener, Christine and the Queens, Ibrahim Maalouf…

et 2016 ce sera…

En 2016 on attend notamment le prochain album de The XX qui n’a pour le moment pas de nom, mais qui va probablement faire parler de lui rapidement. James Blake revient lui aussi avec un album nommé Radio Silence qui devra confirmer le statut du chanteur pop.

Le 8 janvier prochain, c’est une légende de la pop cependant qui fera la une puisque David Bowie sortira son 25 ième album : Blackstar.

2016 ce sera aussi l’année du 32ième album solo de Elton John prévu le 5 février prochain et qui s’appellera Wonderful Crazy Night.

En France pas mal de grosses sorties aussi, avec Louise Attaque, Polnareff et Jean Michel Jarre.

Du côté des rumeurs on attend aussi normalement des nouvelles des Red Hot Chili Peppers, des Rolling Stones, des Guns’n’Roses, de The Offspring et de Gorillaz, rien que ça !

Une année 2016 qui devrait normalement être de bonne augure pour la musique, à confirmer très vite !

Musique

Le Mali : une mine d’or musicale

29 décembre 2015
musique-malienne

Lorsque j’ai rédigé mon article sur l’excellent album Real Blues de St Germain, je m’étais brièvement documenté sur la musique malienne. Assez peu accoutumé à ce type de musique j’ai eu l’occasion de découvrir une véritable mine d’or musicales à laquelle je ne m’attendais pas. Je vous propose aujourd’hui de partager la richesse largement sous estimée de la musique malienne.

Un petit peu d’histoire – géographie

Pour comprendre la musique malienne, ses messages et son évolution, il faut avant tout se pencher sur l’histoire et la géographie de cet immense pays grand comme 2 fois la France. Colonie Française appartenant au Soudan Français, la république du Mali n’est un pays indépendant que depuis 55 ans (1960).

C’est un pays au sein duquel se côtoient plus de 15 millions d’habitants issus d’une quinzaine de groupes ethniques parlant principalement le bambara et le français. Logiquement cette caractéristique rend le pays riche en cultures mais hélas aussi très propice aux conflits… Depuis son indépendance le Mali a en effet subit trois coups d’états dont un très récemment, en 2012 et reste très sensible au risque terroriste. Aujourd’hui encore le pays en encore en proie à de violents conflits malgré l’accord de paix dit « Accord d’Alger » signé en juin dernier. Cette situation entraîne évidemment une situation économique très instable qui fait que l’indice de développement humain du Mali pointait en 2013 à la 182 ième place sur 187. La faute aussi à une démographie incontrôlable, à la chute du cours du coton ainsi qu’aux autres maux qui rongent le continent africain : infrastructures obsolètes, malnutrition, alphabétisation faible, SIDA… Continuer à lire…

Blues Jazz, Musique

La bossa nova – le Jazz samba made in Brazil

18 décembre 2015
le-bossa-nova

Chaque année, dès que l’hiver commence à s’installer, je change mon répertoire musical pour me replonger dans mes références blues et jazz que je trouve plus approprié à la saison. Cela m’amène aujourd’hui à rédiger cet article qui devrait intéresser les amateurs de Jazz mais aussi les globes trotteurs, puisque nous partons au Brésil pour découvrir la Bossa Nova.

Si ce nom ne vous dit rien, c’est normal puisque derrière ce terme se cache un mouvement méconnu qui n’a pas toujours fait l’unanimité. Pour comprendre l’émergence de ce style de musique unique, il faut revenir à l’histoire de ce grand pays qu’est le Brésil. Dans les années 50, cette nation sort de sa première dictature et le peuple brésilien s’émancipe rapidement en découvrant la démocratie et dans le même temps le monde extérieur. A cette époque, toute une génération de musiciens issus principalement des classes sociales supérieures rejette progressivement la musique traditionnelle telle que la samba qu’ils jugent trop « primaire ». C’est ainsi que la rencontre d’un duo mythique donnera naissance à la Bossa Nova :

– d’un côté Carlos Jobim, pianiste et arrangeur chez Continental et qui a l’époque mélange déjà la samba ou le choro avec la musique classique de Debussy notamment.

– de l’autre, Vinicius de Moraes dit « poetinha » (le petit poète), est écrivain et secrétaire de l’ambassade du Brésil à Paris.

La naissance de la Bossa Nova passa notamment par le théâtre.

La naissance de la Bossa Nova passa notamment par le théâtre.

Ce dernier recrute Carlos Jobim pour travailler sur l’accompagnement musical d’une pièce de théâtre sur laquelle il travaille depuis longtemps : Orfeu da Conceição. Ce véritable chef-d’oeuvre qui sera repris ensuite au cinéma par Marcel Camus avec un Oscar et une Palme d’Or à la clef, est une adaptation de l’histoire d’Orphée et Eurydice dans les favelas de Rio. Ayant posé les bases de la Bossa Nova, le duo rencontrera à la fin des années 50 celui qui est aujourd’hui considéré comme le maître incontesté du genre : Joao Gilberto. En l’espace de 10 ans, Gilberto sort 5 33 tours qui auront un succès incroyable au Brésil. Musicien de génie, compositeur unique et travailleur acharné, il surprend tous les observateurs par sa technique quasi parfaite et par l’utilisation nouvelle qu’il fait de la guitare samba. Continuer à lire…

Blues Jazz, Musique électronique

St germain – Album Real blues

3 novembre 2015

Début mai 2015 le petit monde de la french house avait été particulièrement secoué par l’un de ses plus grands ambassadeurs à qui j’avais alors consacré un article : St Germain.

Pas besoin donc théoriquement de vous refaire une speach sur cet artiste que je considère personnellement comme une vraie légende de l’électro made in France. Il convient juste de rappeler que Ludovic Navarre est un DJ connu dans le monde entier pour son mélange de house et de blues sur des albums comme Tourist ou Boulevard. Je vais aujourd’hui vous parler un peu de son dernier album Real Blues sorti il y a peu sous le label Parlophone. Allez c’est parti pour quelques lignes autour d’une vraie pépite musicale! Continuer à lire…

Musique Française, Rap - Hip Hop

Nekfeu, un renouveau dans le rap français?

1 novembre 2015

Nekfeu c’est l’artiste français dont on a surement le plus entendu parler cet été suite à la sortie de son album « Feu » début juin. Mais est-ce que ce phénomène est un artiste mainstream de plus ou un vrai renouveau sur la scène rap en France? Je vais essayer de répondre à cette question en vous donnant mon avis en quelques lignes.

Avec plusieurs dizaines de millions de vues sur YouTube, un disque d’or en 3 semaines et une vague médiatique énorme, Feu est clairement un succès pour le rappeur de 25 ans ancien membre de l’Entourage et 1995. Mais comment expliquer un tel succès?

Tout simplement parce que sans faire dans la révolution, Nekfeu renouvelle vraiment le rap Français en profondeur. Lorsqu’on regarde en arrière, cela faisait 4/5 ans que la scène hip hop n’avait pas connu de vraies nouveautés (pour moi c’était avec Orelsan à l’époque). Et oui il faut dire qu’à force de manger du Black M, Gims etc, le public commence à se lasser des lyrics taillés pour des CE2… Du coup quand un gars arrive avec un vrai flow et un style un peu nouveau, logiquement c’est bien parti pour marcher. Continuer à lire…

Rock / Pop

Lana Del Rey – Honneymoon

27 octobre 2015

Lana Del Rey voila un nom que vous connaissez surement maintenant bien. La New Yorkaise a sorti il y a quelques semaines son dernier album : Honeymoon qui était très attendu par la presse et les fans. Faisant parti de ceux qui avaient adoré Born to Die, je vais tenter de vous donner mon humble avis sur ce disque.

Assez loin de Ultraviolence sorti l’an dernier, Honeymoon est à la fois plus moderne, plus calme et plus lyrique. Moderne, car plusieurs musiques sonnent plus electro que sur les précédents albums, c’est parfois réussi (sur Freak par exemple) ou pas (Art deco…). Plus calme, car on retrouve beaucoup plus de guitare sèche et des beats de batterie plus posés, je pense notamment à Salvatore qui est mon coup de cœur de l’album aussi bien au niveau de la mélodie sublime que des paroles en anglais et en italien. Et enfin si Honeymoon est plus lyrique c’est surtout via des titres comme l’éponyme de l’album ou sur le tube High by the Beach, sur lesquels Lana démontre une fois de plus la justesse de sa voix magnifique.

Bon donc en soi il y a du bon dans cet album. Mais… comme sur Ultraviolence, Lana termine l’album avec une reprise d’un titre de Nina Simone son idole (et la mienne par la même occasion). Et si la reprise de « The other woman » était passable en 2014 la version de « Don’t let me be misunderstood » en 2015 n’est pas passable du tout… Désolé Lana mais il va falloir encore travailler un peu parce que tu t’attaques pas à n’importe qui là !

Honeymoon reste cependant un très bon album pop qui se hissera surement dans le top 50 de l’année 2015, on en attend encore plus pour la suite.

Aujourd'hui on écoute, Musique, Trip Hop - Downtempo

Aujourd’hui on écoute : In The Woods de Hugo Kant remix par The Herbaliser et Ghettosocks

26 octobre 2015

Pour attaquer la semaine du bon pied j’ai ce qu’il vous faut! Je vous propose d’écouter un remix d’une super musique de Trip Hop : c’est In the Woods de Hugo Kant remixé par The Herbaliser et Ghettosocks.

Hugo Kant de son vrai nom Quentin Le Roux est un compositeur de Trip Hop pur produit de l’hexagone que je vous encourage à découvrir. Avec aujourd’hui trois albums studios au compteur, il jongle entre le nu jazz classique, le downtempo et le pur trip hop. Comme certains groupe des années 90 issues du même mouvement, il utilise beaucoup le son de la flute traversière qui rajoute une rythmique vraiment entraînante dans ses compositions.

Durant sa carrière Quentin a déjà eu l’occasion de collaborer avec beaucoup d’artistes et groupes, et parmi eux on retrouve un collectif anglais majeur des années 90 ( dont je ne vous ai pas encore parlé!) : The Herbaliser. Moins lyriques et plus proche du jazz et de la funk que des groupes comme Portishead ou Massive Attack, ces deux potes misent sur des mélodies déjà sublimes qui sont souvent remaniées par le scratch fou de DJ Ollie Teeba. Dans ce remix, le duo anglais est aussi accompagné du MC Canadien Ghettosocks que je vous invite aussi à découvrir.

En espérant que vous appréciez ce petit morceau, on se retrouve très bientôt !